JP-et-Themys
Profile

Skyrock : Jean-Philippe

Bienvenue cher(es) ami(es). Aujourd'hui, e...

    Je suis un peu perdu dans "Pokémon Saphir Alpha", je ne sais pas ou je dois aller après être revenu à Lavandia. (26/06/2017 at 12:05 PM)

  • 175 visits
  • 6 articles
  • 75 hearts
  • 189 comments

Premier Tag 27/06/2017


Taguer par Janpu, ce week-end, je fais cet article pour répondre à ses questions et poser, à mon tour, les miennes en prenant d'autres cibles.


A. Onze choses sur moi :


- Je suis le seul garçon de mes parents.
- J'habite au Nord-Est de l'Oise, dans l'ancienne Picardie.
- Je suis fan de l'équipe de l'Olympique de Lyon (Allez les "Gones").
- J'adore la couleur verte, celle de l'espoir.
- Je suis passionné par les animées.
- J'apprécie notamment les Disney et les mangas.
- Je suis plus tôt lève tard, couche tard.
- J'écris des histoires lorsque l'inspiration est au rendez-vous.
- Je me suis inscris à Skyrock en juin 2009.
- J'ai découvert ce site avec le pseudo : Themys1987
- Je vais comme chaque année à la même époque, suivre le Tour de France de cyclisme, prévue en juillet.


B. Ses questions :


1. Salut ! :) Tu te portes bien ?
Bonjour. Non, j'ai pris froid en allant chercher du matériel pour faire une "main courante" hier, à Bricomarché.

2. Alors, content(e) d'être tagué(e) ?
Oui, c'est la première fois que quelqu'un me tag depuis que j'ai créé ce compte, en mai dernier.

3. As-tu une ou plusieurs passions ?
J'en possède plusieurs comme celles des animées et de l'écriture.

4. Depuis quand est-tu sur Skyrock ?
J'ai découvert ce site en juin 2009. D'ailleurs, je fête mes huit ans de présence.

5. Quel métier voudrais-tu exercer ?
Quand j'étais plus jeune (j'en ai 36 là), je voulais travailler avec les fleurs mais malgré le fait d'être désensibiliser au pollen, je suis toujours allergique. D'ailleurs, je le suis aussi pour les acariens, la pollution (d'où mon incapacité à séjourner ne serait-ce qu'une journée dans les grosses villes) et la poussière notamment.

6. Aimes-tu danser ?
Non, je suis un assez piètre danseur et je l'assume.

7. Es-tu superstitieux(se) ?
Un peu. Par exemple, il ne faut pas croiser les couverts à table, me demander de passer sous une échelle ou renverser du sel, ce sont toutes des choses qui peuvent provoquer la malchance.

8.. Quel est le mois de ta naissance ?
Je suis né sous le signe de La Vierge, mon mois est "septembre".

9. As-tu une saison préférée (si oui, laquelle) ?
J'adore le Printemps, car c'est la période ou la Nature s'éveille mais l'Automne est aussi magnifique (comme disait mon défunt père), car c'est le moment ou la forêt est remplie de pleines de couleurs.

10. Comment trouves-tu mon blog ?
Je trouve que ton Skyrock est très joli. Très souvent, il reflète la personnalité de la personne.

11. Voilà, c'est terminé ! Heureux(se) ?
Dans un lointain passé, j'ai déjà fais un tag à trente questions, alors cela ne me déranger pas de répondre aux tiennes.


C. Les questions que je pose à mon tour :

01. Bonjour. Comment te sent-tu, en cette dernière semaine de juin ?
...

02. Qu'est-ce que tu ressent(e) à l'idée d'avoir été tagué(e) ?
...

03. Depuis combien de temps tu me connais ?
...

04. As-tu déjà écrit(e) une histoire ?
...

05. Aimes-tu le sport ?
...

06. Quel objet prendrais-tu avec toi si tu devais partir quelques part ?
...

07. Adores-tu les félins ?
...

08. Quelle est la réponse à cette devinette : "Je marche sur quatre pattes le matin, sur deux le midi et enfin sur trois le soir" ? Explique ton raisonnement en quelques mots.
...

09. Est-ce que tu vas suivre la course de cyclisme du Tour de France qui débute ce samedi ?
...

10. Si oui (pour la question précédente), quelle est ton favori ? Si non (il faut bien une question pour les autres), quels sont tes projets pour ce mois de juillet ?
...

11. Que penses-tu de mes questions ?
...


D. Mes "proies" :

Ce sont les ami(e)s que j'ai pris pour "cibles" mais si tu n'as pas envie de le faire, ce n'est pas grave, je n'oblige personne à le faire mais je met un lien vers ton Skyrock quand même.



JP

Tags : Janpu ♥ - Premier ♥ - Tag ♥

Les hésitations de Lucy 24/06/2017


Dans une forêt danse, sous une chaleur accablante, la douce mélodie des oiseaux se faisaient entendre. En ce début de matinée, rien ne semblait pouvoir troubler ce chant divin que ces petits volatiles interprétaient. Pourtant, à quelques centaines de kilomètres de là, l'ambiance était tout autre et le bruit des animaux qui peuplaient le bois, s'était tu pour faire place à une nouvelle querelle entre Grey, le mage de glace à la chevelure noire et Natsu, le dragonnet aux cheveux rosés qui était son plus grand rival, au sein de la guilde. Assistant à ce nouvel accrochage, Lucy, la blondinette à la forte poitrine, ne savait pas trop comment si prendre pour dissiper ce malentendu, car elle se retrouvait être à l'origine de ce conflit entre eux.

Lucy : Je t'assure Grey que Natsu ne l'a pas fais exprès.
Grey : Comment peux-tu justifier les gestes déplacés de ce dragon furibard ?
Natsu : Je ne vois pas de quoi tu parles mais si tu veux te battre, je suis ton homme !
Lucy : Natsu, veux-tu bien arrêter de le provoquer ?
Natsu : Luce ne te mêle pas de cette affaire, c'est entre moi et l'iceberg !
Grey : Comment m'as-tu appeler, le dragonnet ?
Lucy : Calmez-vous, tous les deux.


Refusant catégoriquement d'écouter leur amie en commun, les deux combattants débutèrent leur affrontement. Le rosée fut le premier à déclencher les hostilités en crachant du feu sur son adversaire mais sa flamme ne parvenait pas à le toucher et au contraire, il lui répondit par une rafale de pierre glaciales afin de refroidir ses ardeurs mais là encore, l'iceberg manqua sa cible et ils reprirent leur position initiale et s'apprêtaient de nouveau à en découdre lorsqu'une explosion survint soudainement entre eux. La poussière dégagée dissimula un temps l'identité de se fauteur de trouble mais lorsque le vent la dissipèrent, les deux rivaux se figèrent en la voyant au milieu de leur duel.

Grey et Natsu : Toi ?

Se tenant là, entre les deux membres de la guilde, une silhouette de femme leur apparut et plus les rafales de vent qui s'étaient levées, balayèrent la couche poussiéreuse et plus une certaine peur envahissaient le c½ur de Grey et de Natsu. En effet, la personne qui avait osé interrompe leur bagarre, était coutumier du fait. Possédant une très longue chevelure rousse, elle avait enfilé une de ses précieuses armures et même si ses yeux demeuraient pour le moment fermer, son attitude et surtout, sa présence ne laissaient que peu de perspectives à ses adversaires. Seule la blondinette semblait être capable de s'exprimer, car les deux autres restaient là, sans broncher.

Lucy : Que fais-tu dans ce coin ?

Après un très long moment d'hésitation et en constatant qu'elle ne bougeait pas d'un iota, le rosée décida de reprendre le cour de la bataille et sa flamme fut bien plus imposante que la précédente. De son côté, la mage de glace refusa de se faire prendre de vitesse et dégaina ses cristaux de glace dans sa direction mais après les avoir expédier, il réalisa que ce n'était pas la bonne cible qui allaient les recevoir et se fut la même chose pour le tir de son rival. Au contact de ces deux éléments opposés, une nouvelle explosion fut provoqué et là, Lucy réalisa bien vite l'irresponsabilité de ses camarades d'agir de la sorte contre elle.

Natsu : Pourquoi tu as fais ça, Grey ?
Grey : Qu'est-ce que tu racontes ? Ce n'est pas moi qui lui a tiré dessus avec ma flamme !
Natsu : Tu oublies bien vite tes cristaux de glaces qui l'ont percuté de plein fouet !


La querelle reprit rapidement le dessus entre eux, oubliant par la même occasion le fait que leur attaque avait touché quelqu'un qu'il ne fallait surtout pas provoquer sous peine de devoir en subir les conséquences. Consciente de cette immense erreur, leur amie essaya de se faire entendre mais elle n'y parvenait absolument pas, les cris du dragonnet et de l'iceberg couvraient sa voix. Or, après la dissipation de cette fumée de poussières, la redoutable guerrière avait disparu mais ou pouvait-elle se trouver ?

Lucy : Elle n'est plus là.

Levant la tête, ses yeux se posèrent sur la silhouette de la rouquine qui invoqua une puissante épée et profita de l'agitation pour se diriger droit sur Natsu, le temps que celui ci se rendit compte de la menace, il était déjà trop tard et la puissance du coup le fit valser dans les airs, fracassant aux passages les nombreux arbres qui se dressèrent sur sa route. Assistant à la scène, Grey resta figer mais lui non plus ne fut pas épargné, car en se retournant, elle le frappa à son tour, ce qui l'expédia dans les branches à l'opposer de son adversaire. Ainsi, lorsque ses pieds se mirent à fouler de nouveaux le sol, son regard se plongea dans celui de Lucy qui était incapable de bouger, de la sueur couler le long de son visage et elle se demandait pourquoi Erza la fixer de la sorte.

Erza : Pourquoi refuses-tu de prendre une décision ? Tout le monde est au courant, alors cesse de te cacher derrière le visage de celle qui ne comprend pas et met les choses au clair sinon tu t'en mordras les doigts un jour ou l'autres !

La blondinette fut bien vite embarrassée par ces paroles, ses joues étaient devenues aussi rouges que des tomates et sa voix devenait de plus en plus hésitante. Le fait d'apprendre que tout le monde était au courant la mettait mal à l'aise, qui avait pu vendre la mèche ? Cette question lui trottait dans la tête et elle sortit de ses pensées lorsque la rouquine s'approcha et lui déposa sa main sur son épaule, ce qui la fit sursautée.

Erza : Pourquoi hésites-tu ? Grey ira à la cérémonie avec Jubia et à moins que Wendy ne te prend de vitesse, Natsu est encore libre pour cet événement, alors propose lui au lieu de rester planter de la sorte !

Ces mots de Erza la firent pousser un soulagement, car à l'annonce de la question, elle avait autre chose en tête et notamment cette histoire de la veille, passée avec lui, dans cette auberge, avant l'arrivée de l'autre. Sa réaction laissa en tout cas la guerrière bien songeuse sur la réflexion de son amie.

Erza : A quoi pensais-tu, Lucy ?
Lucy : Moi ? A rien du tout !
Erza : Explique-moi pourquoi ton visage est devenue aussi rouge d'un coup ?
Lucy : Mais je croyais que tu voulais me taper dessus comme avec les deux autres ?
Erza : Tes propos sont plus que suspects et je me dis que tu avais bel et bien quelques chose de différents en tête, Lucy !


Son visage se figea et devant son insistance, Lucy n'arrivait plus à réfléchir comme si son cerveau était incapable de trouver une quelconque réponse, à cause du regard que la rouquine lui jetait. Heureusement, le retour des deux garçons lui sauvèrent la mise. Egratignés par les coups reçus, Grey et Natsu se tournèrent vers elle afin d'obtenir la raison d'un tel acharnement à leur égard mais aucunes réponses ne sortirent de sa bouche et tout en affichant un petit sourire aux coins des lèvres, celle ci se retira et disparut aussi vite qu'elle était apparue.

Grey : Qu'est-ce qu'Erza te voulais, Lucy ?
Natsu : Je suis tout aussi curieux, surtout que tu es aussi rouge qu'une tomate, Luce !
Lucy : Ce n'est rien. Vous ne voulez pas rentrer là ?
Natsu : N'essaye pas de noyer le poisson et dis-moi tout !
Grey : Pourquoi lui parles-tu de la sorte, Natsu ?


La querelle reprit aussitôt entre eux et cette fois encore, la blondinette en était la cause mais ne parvenant pas à faire le trie dans ses idées, alors elle décida de se retirer sans prononcer la moindre parole et quitta le champ de bataille. Avancent dans la forêt, sans faire attention au chemin empruntait, Lucy ne parvenait pas à oublier cette soirée ou plus tôt cette nuit à l'auberge. Certes, ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait dans pareille situation avec lui mais à la fin de leur dernière mission, celle ci s'était laissée aller et avait abusé un peu trop de la boisson locale. Or, en reprenant ses esprits, elle se revoyait dans cette pièce sombre, comprenant une commode sur la droite, une armoire sur la gauche et au milieu de cette chambre, se trouvait se matelas confortable ou son corps était posé en dessous de ses draps blanchâtre. Réalisant soudainement à quoi cette dernière pensait, elle secoua la tête et se rendit compte que ce n'était pas la route du village que ses pas l'avaient entrainé.

Lucy : Quel est cet endroit ?

Perdue complétement dans ses souvenirs de la veille, la demoiselle se retrouva prêt d'une étendue d'eau et elle avait beau regardé autour de sa position, celle ci n'apercevait plus ses camarades. Pire, en essayant de rebrousser son chemin, elle réalisa que le sentier emprunté avait disparu. A cause des arbres qui se trouvaient au dessus, les feuillages avaient fais disparaître les rayons du soleil et des petites gouttes de pluie commencèrent à tomber à travers ces feuilles. Se sentant seule, un certain malaise l'envahissait mais la blondinette ne parvenait pas à en trouver la cause, qu'est-ce qui pouvait la rendre si triste ? S'accroupissant prêt du rebord de la rive, elle déposa ses paumes de main dans la flotte afin de se rincer le visage et de faire disparaître ses pensées qui ne cessaient de la tourmenter. Soudain, une étrange ombre se rapprocha rapidement de son emplacement et lorsque Lucy ouvrit ses yeux, elle vit une étrange créatures lui sauter dessus.

Lucy : Ah !

Poussant des cris de peur, une force la tira soudainement de là comme si quelques chose de puissant avait posé ses pattes sur ses membres. Se débattent, celle ci finissait même par mettre un coup sur le visage de son bienfaiteur et lorsqu'il lui demanda de se calmer, tout son corps se pétrifia, car ses oreilles avaient reconnu sa douce voix et ses joues se mirent à rougir fortement. Ouvrant les paupières, la blondinette plongea aussitôt son regard dans le sien et pour une raison qui lui échappait ou plus tôt qu'elle refusait d'admettre, son c½ur se mit à battre rapidement dans sa poitrine. Ainsi, lorsque celui ci la déposa à terre, loin de ce poisson assoiffé, Lucy lui tourna le dos afin de cacher ses rougeurs mais lui prit cette réaction pour de la bouderie de sa part et il décida de la laisser mais au moment de partir, elle se retourna et l'enlaça de ses bras.

Lucy : Ne t'en va pas, Natsu.
Natsu : Je croyais que tu étais fâché après moi, Luce !
Lucy : Pourquoi le serais-je ?
Natsu : Tu es bizarre depuis ce matin.
Lucy : Je sais mais je suis incapable de t'expliquer ce qui me rend soucieuse, la seule chose que je sais, c'est que ta présence me fais du bien, Natsu.


Tous les deux restèrent ainsi durant un moment qui était à la fois court pour l'un et très long pour l'autre. Soudain, remise de ses émotions, la blondinette se mit à ôter ses bras de ses hanches et se tourna à nouveau. Ne comprenant pas ce changement d'attitude, Natsu la regarda d'un air surpris, il voulut lui demander mais elle rompit en premier le silence qui s'était installé entre eux.

Lucy : Pourquoi es-tu venu à ma recherche ?
Natsu : Tu as de drôles de questions parfois, Luce.
Lucy : Avec toi, c'est toujours la même chose, tu ne cesses de noyer le poisson !
Natsu : Tu oublies que sans mon intervention, tu serais dans le ventre de celui ci en ce moment.
Lucy : Je te demande quelques chose sérieusement et toi, tu répond systématiquement à côté de ma question !
Natsu : Désoler, Luce.
Lucy : Encore des excuses !
Natsu : Que veux-tu que je te dis ?
Lucy : Je ne peux pas avoir une discussion sérieuse avec toi !


Frustrée par le manque de sérieux de son ami, Lucy s'éloigna de lui, marchant d'abord doucement, elle accéléra le pas lorsque les larmes commencèrent à couler le long de son visage. A cet instant, celle ci comprit ce qui la rendait si joyeuse lorsqu'elle se trouver prêt de lui, c'était un sentiment profond qui l'animait, celui de l'amour. Malheureusement, il ne semblait pas capable de le comprendre puisque le dragonnet ne savait pas quoi répondre à sa question. N'importe quelles réponses de sa part auraient pu lui convenir, que ce soit un tirage aux sorts de courtes pailles avec Grey ou le fruit du hasard, elle aurait acceptée ces solutions mais au lieu de ça, il était resté vague et cela l'attrister, au point de la décourager d'aimer ce rosé. A force de courir aux milieux de ce bois, devenu boueux par la pluie qui tombait de plus en plous fortement, ses pieds se mirent à glisser sur le sol et ses genoux se fracassèrent à terre. Ainsi, dans sa chute, sa tête cogna un arbre violemment, ce qui entraina sa perte de connaissance. Inconsciente durant un long moment, la blondinette sortit de cette brume à force de sentir sur ses joues les nombreuses gouttes de pluie qui s'abattaient sur la forêt. Tout en ouvrant lentement les yeux, elle se redressa soudainement lorsque celle ci le vit pencher juste au dessus de son corps, son regard était tout inquiet de la voir étendue de la sorte sur le sol détrempé. A cet instant, les battements de son c½ur se mirent à s'accélérer dans sa poitrine et cela ne s'arrangea pas lorsque Natsu la prit dans ses bras comme une Princesse, ce qui ne manqua pas de faire apparaître des rougeurs sur son visage. La voix hésitante, elle laissa échapper quelques paroles de sa bouche.

Lucy : Je t'...
Natsu : Pardon ! Tu as dis quelques chose, Luce ?
Lucy : Je te remercie de m'avoir sauver tout à l'heure de cette créature.
Natsu : Ce n'est pas ces paroles que j'ai cru entendre s'extirper de ta bouche.
Lucy : Que vas-tu encore imaginer, Natsu ?
Natsu : Tu ne veux pas me répéter ces doux mots ?
Lucy : J'ignore de quoi tu veux parler et explique-moi pourquoi tu n'es pas à la cérémonie avec Wendy ?


Le dragonnet aurait bien aimer entendre de nouveaux ces paroles que son amie avait prononcé mais son insistance semblait la plonger dans un certain embarras, car lorsqu'elle posa cette question pour changer de sujet, ses joues étaient devenues écarlates et il se doutait bien, à cet instant, que ces mots étaient sortis comme ça sous le coup de l'émotion. De son côté, la blondinette essaya de calmer son c½ur qui ne cessait de battre la chamade dans sa poitrine, elle même, était incapable de comprendre pourquoi sa langue avait fourché et avait prononcé ça, alors celle ci noya le poisson en évoqua la cérémonie qui devait se faire en soirée. Or, la nuit était tombée depuis des lustres et même si d'un certain point de vue, elle était contente de le savoir là, à ses côtés, une certaine tristesse l'envahissait, car par sa faute, Wendy n'avait pu assisté à cet événement avec lui.

Natsu : Je peux savoir ce qui te fais rougir de la sorte, est-ce parce que je t'ai porté comme une Princesse ou est-ce à cause de ces paroles que tu as prononcé ?

Lucy n'avait nullement l'intention de lui dire, déjà que sa bouche avait failli avouer ses sentiments à son égard, alors il était hors de question de lui révéler ce genre d'information. En pleine réflexion, sur la manière de changer une nouvelle fois le thème de la conversation, elle fut prise de court lorsque Natsu s'approcha et déposa ses lèvres contre les siennes. Surprise par son initiative, celle ci ne le repoussa pas et elle le laissa l'embrasser comme la veille, dans cette auberge.

Tags : Concours ♥ - Fairy Tail ♥ - Janpu ♥ - One Shot ♥

Entame de l'Eté - Fête de la musique 21/06/2017


Aujourd'hui, c'est l'entame de l'été et aussi le jour de la fête de la musique. Pour marquer ce double événement, je publie cet article sur mon compte personnel.

Tags : Eté ♥ - Fête ♥ - Musique ♥ - Saison ♥

Berlioz 26/05/2017


Née le 26 mai 1998, en Picardie, ce minou blanc et roux fut adopté par notre famille quelques mois après sa naissance. Dès son arrivée dans sa nouvelle demeure, il sympathisa avec les animaux de la maison, puis il commença à prendre ses marques. Lorsque celui ci fut installé, ses nouveaux maîtres se mirent à la recherche d'un prénom.

Quelques heures plus tard, en écoutant un morceau de musique, nous décidâmes de le baptiser "Berlioz", car il passait son temps à miauler sans cesse. Adoptant aussitôt son prénom, ce chat adorait manger des croquettes et surtout, il était un inconditionné de la pâté que celui ci dévora jusqu'à la dernière miette. Une fois son estomac remplit, il se rendait dans l'une des chambres pour se reposer ou prenait place sur un fauteuil pour s'endormir. Quand à son temps libre, ce dernier le passait à escalader les portes et se retrouverait sans cesse dans l'embarras car il ne savait plus descendre de là.

Les années s'écoulèrent dans sa famille d'adoption et rien ne semblait pouvoir lui changer son quotidien, pas même un ongle qui ne cessait de rentrer dans la peau de l'une de ses pattes. Pour éviter que ceci ne se reproduise, il fallait le lui couper au bout d'un certain temps.

Aujourd'hui, il aurait fêté son anniversaire et aurait atteint l'âge de dix neuf ans mais la vie en avait décidé autrement et il rejoignit ses compagnons disparus dans le Paradis des chats. Malgré son absence, ces moments partagés avec lui, resteront gravés dans nos c½urs respectifs.

Tags : Anniversaire ♥ - Berlioz ♥ - Souvenir ♥

Themys 13/05/2017


Née le 13 mai 1987, en Touraine, ce minou blanc à taches noires fut adopté par une famille de passage dans cette région. Faisant la connaissance avec ses nouveaux maîtres, deux adultes et cinq enfants, il parcouru la distance le menant dans son nouveau foyer. Dès son arriver, il sympathisa avec les animaux dont un caniche du nom de Lady.

Baptisée Themys, faisant référence à une fille dans un dessin-animé, elle prit peu à peu ses marques au sein de sa nouvelle demeure. Passant ses journées et ses soirées à jouer ou à dormir, cette minette adorait déguster de somptueuses pâtés et engloutinaît ses croquettes à une telle vitesse qu'il fallait la servir à plusieurs reprises pour que son estomac soit rempli. Dès que l'occasion se présenter pour les remercier de leur gentillesse, elle s'installait à leurs côtés ou sur eux pour ronronner.

Acclimatée à sa nouvelle vie, ce chat partait avec sa famille en vacances lorsqu'ils se rendaient en Bretagne. Allongée dans la caravane, elle parcourait ce long trajet dans un lieu confortable ou celle ci disposait de nourriture et de quoi se rafraîchir si cela devenait nécessaire. Après de nombreuses heures de route, elle se couchait sur les lits ou se plaçait dehors pour bronzer. De temps en temps, des parties de cache-cache avaient lieu entre ce félin et ses maîtres.

Avec l'âge, Themys cessa de faire ses longs déplacements et se voyait placer dans un pensionnat pour animaux afin d'éviter de faire les nombreux kilomètres qui devait l'emmener à l'autre bout de la France. Ainsi, durant les grandes vacances, elle demeura en Picardie ou cette minette sympathisa avec la fille de la propriétaire de l'établissement. Durant ses trois semaines, elle se comporta avec cette dernière comme si elle était sa maîtresse. Lors du retour de sa famille, la tristesse la gagna lorsqu'elle due regagner son foyer mais ces instants restèrent graver dans son c½ur.

Après une existence de presque dix sept ans, ce félin qui avait accumulé les ennuis de santé, notamment une infections à l'½il, s'éteignit durant son sommeil le 11 mai 2004. Touchés par sa disparition, ses maîtres furent attristés par cette perte et ils décidèrent de garder au fond d'eux son souvenir.

Tags : Anniversaire ♥ - Souvenir ♥ - Themys ♥

Chipie 02/05/2017


Née début mai, entre le 1er et le 5 de l'année 2004, cette minette belge, blanche et grise fut adoptée en juin, quelques semaines après sa naissance, par notre famille. Dès son arrivée dans sa nouvelle demeure, elle reçut son éducation auprès de Berlioz qui l'éleva comme sa propre fille.

Adorant par dessus toutes les croquettes, ce minou agile et câline, testa dès ses premiers pas sa souplesse en sautant d'un étage à l'autre ou en marchant sur les barres de rideaux des fenêtres. Ainsi, bien qu'elle demeura de nombreuses semaines dans la maison, celle ci obtenue le droit de pouvoir gambader dans le voisinage lorsque sa formation fut achevée. Elle put constatée que ce lieu débordait de petites créatures et ne se privait pas d'en ramener une ou deux après une longue chasse dans les champs.

Tags : 13 ans ♥ - Anniversaire ♥ - Chipie ♥